Ses dents, pensez y dès maintenant
Les effets du biberon classique sur la position des dents
L’alimentation de bébé durant sa première année nécessite près de 3 millions de mouvements de tétée, qui sont autant de stimuli pour sa croissance osseuse. Cette croissance osseuse sera bien moindre au biberon classique qu’au sein, car c’est la traction exercée sur l’os par les muscles masticateurs qui la stimule. Le biberon sollicite deux à trois fois moins les muscles masticateurs de bébé.
 
Au biberon, bébé écrase la tétine contre son palais pour en faire sortir le lait. Ce mouvement en piston inapproprié va entraîner une déformation du palais au détriment des fosses nasales.
 
Ainsi, les mâchoires n’auront pas assez grandi pour accueillir les dents définitives ce qui a 2 conséquences :
 
     - Un encombrement au niveau des incisives : « dents de devant qui se chevauchent »
     - Un manque de place pour l’éruption des dents de sagesse
 
TETINES & SUCETTES
Les effets des sucettes classiques sur la position des dents
La position des dents est fonction de l’équilibre entre les muscles des lèvres et de la langue. Le maintien de la déglutition infantile au-delà de l’âge normal entraîne un déséquilibre en faveur de la langue, ce qui aura pour conséquence de projeter les dents vers l’avant. Les sucettes sont très souvent responsables de la persistance de la déglutition infantile.
 
 
Le volume de la sucette va modifier la position des dents de bébé et créer un espace entre les dents de devant appelé « Béance antérieure ».
 
Déglutition adulte
Déglutition atypique